filtrer

Comment fixer une clôture dans la terre ?

Comment fixer une clôture dans la terre ?

14 mai 2021

Lorsque l’on souhaite poser une clôture dans son jardin, on a très souvent affaire à un sol en terre. Bien entendu, avec les bonnes méthodes, il est tout à fait possible de fixer une clôture sur ce type de sol. Dans cet article, Bob vous présente tout ce que vous devez savoir pour installer une clôture dans la terre : pourquoi choisir ce mode de fixation, quelle clôture choisir et comment la fixer.
Pour fixer une clôture dans la terre, il faut délimiter le terrain et marquer l’emplacement des trous. Creusez les emplacements pour y mettre les poteaux, placez-les puis bétonnez.
Niveau de difficulté : 3/5
Nombre de personnes nécessaire : 1 (mais le plus sera le mieux !)

Pourquoi fixer une clôture dans de la terre ?

Lorsque l’on souhaite installer une clôture, 2 possibilités existent : la poser sur un muret ou du ciment, ou encore la sceller dans le sol. Si vous ne possédez pas déjà un muret ou une dalle en béton, votre choix se tournera naturellement vers la fixation dans le sol. Il en va de même si votre clôture est très haute et/ou que vous vivez dans une région venteuse. Dans ce cas, la pose par fixation sera inadaptée : le scellement sera plus approprié.
Les techniques d’installation différeront en fonction du type de sol. Bien entendu, fixer une clôture dans la terre est parfaitement réalisable.
Contrairement à certaines idées reçues, le type de sol n’a que très peu d’impact sur la résistance de la clôture. Si vous installez votre clôture dans la terre, les piliers seront enterrés et scellés dans un bloc de béton (généralement de 40 x 40 x 40 cm) : c’est lui qui supportera le poids de toute la clôture, et non la terre.

Quelle clôture choisir pour la fixer dans la terre ?

Quel que soit le type de sol que vous possédez, les possibilités sont nombreuses pour votre clôture : aluminium, béton, PVC, bois, végétaux, etc. La clôture en aluminium a l’avantage d’être à la fois robuste, durable, facile à entretenir et très esthétique. Hautement personnalisable, elle se décline sous de multiples styles.
Pour couronner le tout, la clôture en aluminium a pour atout d’être plus facile à monter que les clôtures en fer. Et pour cause, le matériau est bien plus léger. Bob le Menuisier vous propose des clôtures en aluminium adaptées à tous vos besoins. Conçues à vos mesures et selon vos goûts, elles sont livrées dans un kit prêt à monter.
Notez que ce guide concerne avant tout les clôtures en aluminium, mais peut également s’appliquer aux clôtures en composite.

Comment installer une clôture dans la terre ?

L’aluminium étant une matière légère, vous n’aurez pas forcément besoin d’aide pour monter la clôture. Mais bien entendu, quelques bras supplémentaires ne sont pas de refus : plus vous serez nombreux, plus vite les travaux seront terminés !
Concernant le temps de pose, il est difficile de donner une valeur précise. La durée dépendra notamment du type de clôture choisi, mais aussi du nombre de mètres linéaires à équiper, de la nature de votre terrain et bien sûr du nombre de personnes qui pourront vous aider.
Pour la pose de votre clôture, vous aurez besoin de certains outils, comme :

  • Un niveau ;
  • Un mètre ruban ;
  • Une clé ;
  • Une masse ;
  • Une bombe de marquage ;
  • Une pelle ;
  • Une bêche ;
  • Un cordeau ;
  • Des fiches d’implantation ;
  • Du béton ;
  • Une truelle.

Installer une clôture dans la terre : les étapes à suivre

Commencez par délimiter le terrain en plaçant les fiches d’implantation à 50 cm à l’extérieur de l’emplacement de la clôture. Ainsi, dans le cas où vous avez besoin d’une clôture de 5m60, prévoyez une implantation de 6m60. Fixez une cordelette entre les deux fiches d’implantation.
Marquez au sol l’emplacement du premier trou dans l’alignement de la cordelette. Ensuite, marquez le deuxième ainsi que le troisième. Après cela, creusez des trous de 40 x 40, avec une profondeur comprise entre 50 et 70 cm.
Après cela, commencez à préparer votre mélange de béton, en évitant d’obtenir une texture trop liquide. Placez votre poteau au centre du trou, toujours dans l’alignement de la cordelette, et remplissez le trou de béton. Vérifiez ensuite le niveau du poteau et, simultanément, tassez le béton grâce à votre masse.
La pose d’un soubassement en béton permettra de surélever votre clôture. Il la protégera, et évitera également que des insectes puissent passer à travers. Si votre terrain est en pente, creusez une tranchée pour le mettre à niveau.
Placez la lisse basse — avec la cale de pose — dans le poteau, puis vissez avec votre clé. Ensuite, posez la première lame en aluminium. Faites de même pour les lames suivantes, puis posez la lisse haute. Répétez cette opération à chaque fois. Après cela, réalisez les finitions, notamment en posant les chapeaux sur chacun des poteaux.

Tags : Clôture
Comment fixer une clôture dans la terre ?

Comment fixer une clôture dans la terre ?

14 mai 2021

Lorsque l’on souhaite poser une clôture dans son jardin, on a très souvent affaire à un sol en terre. Bien entendu, avec les bonnes méthodes, il est tout à fait possible de fixer une clôture sur ce type de sol. Dans cet article, Bob vous présente tout ce que vous devez savoir pour installer une clôture dans la terre : pourquoi choisir ce mode de fixation, quelle clôture choisir et comment la fixer.
Pour fixer une clôture dans la terre, il faut délimiter le terrain et marquer l’emplacement des trous. Creusez les emplacements pour y mettre les poteaux, placez-les puis bétonnez.
Niveau de difficulté : 3/5
Nombre de personnes nécessaire : 1 (mais le plus sera le mieux !)

Pourquoi fixer une clôture dans de la terre ?

Lorsque l’on souhaite installer une clôture, 2 possibilités existent : la poser sur un muret ou du ciment, ou encore la sceller dans le sol. Si vous ne possédez pas déjà un muret ou une dalle en béton, votre choix se tournera naturellement vers la fixation dans le sol. Il en va de même si votre clôture est très haute et/ou que vous vivez dans une région venteuse. Dans ce cas, la pose par fixation sera inadaptée : le scellement sera plus approprié.
Les techniques d’installation différeront en fonction du type de sol. Bien entendu, fixer une clôture dans la terre est parfaitement réalisable.
Contrairement à certaines idées reçues, le type de sol n’a que très peu d’impact sur la résistance de la clôture. Si vous installez votre clôture dans la terre, les piliers seront enterrés et scellés dans un bloc de béton (généralement de 40 x 40 x 40 cm) : c’est lui qui supportera le poids de toute la clôture, et non la terre.

Quelle clôture choisir pour la fixer dans la terre ?

Quel que soit le type de sol que vous possédez, les possibilités sont nombreuses pour votre clôture : aluminium, béton, PVC, bois, végétaux, etc. La clôture en aluminium a l’avantage d’être à la fois robuste, durable, facile à entretenir et très esthétique. Hautement personnalisable, elle se décline sous de multiples styles.
Pour couronner le tout, la clôture en aluminium a pour atout d’être plus facile à monter que les clôtures en fer. Et pour cause, le matériau est bien plus léger. Bob le Menuisier vous propose des clôtures en aluminium adaptées à tous vos besoins. Conçues à vos mesures et selon vos goûts, elles sont livrées dans un kit prêt à monter.
Notez que ce guide concerne avant tout les clôtures en aluminium, mais peut également s’appliquer aux clôtures en composite.

Comment installer une clôture dans la terre ?

L’aluminium étant une matière légère, vous n’aurez pas forcément besoin d’aide pour monter la clôture. Mais bien entendu, quelques bras supplémentaires ne sont pas de refus : plus vous serez nombreux, plus vite les travaux seront terminés !
Concernant le temps de pose, il est difficile de donner une valeur précise. La durée dépendra notamment du type de clôture choisi, mais aussi du nombre de mètres linéaires à équiper, de la nature de votre terrain et bien sûr du nombre de personnes qui pourront vous aider.
Pour la pose de votre clôture, vous aurez besoin de certains outils, comme :

  • Un niveau ;
  • Un mètre ruban ;
  • Une clé ;
  • Une masse ;
  • Une bombe de marquage ;
  • Une pelle ;
  • Une bêche ;
  • Un cordeau ;
  • Des fiches d’implantation ;
  • Du béton ;
  • Une truelle.

Installer une clôture dans la terre : les étapes à suivre

Commencez par délimiter le terrain en plaçant les fiches d’implantation à 50 cm à l’extérieur de l’emplacement de la clôture. Ainsi, dans le cas où vous avez besoin d’une clôture de 5m60, prévoyez une implantation de 6m60. Fixez une cordelette entre les deux fiches d’implantation.
Marquez au sol l’emplacement du premier trou dans l’alignement de la cordelette. Ensuite, marquez le deuxième ainsi que le troisième. Après cela, creusez des trous de 40 x 40, avec une profondeur comprise entre 50 et 70 cm.
Après cela, commencez à préparer votre mélange de béton, en évitant d’obtenir une texture trop liquide. Placez votre poteau au centre du trou, toujours dans l’alignement de la cordelette, et remplissez le trou de béton. Vérifiez ensuite le niveau du poteau et, simultanément, tassez le béton grâce à votre masse.
La pose d’un soubassement en béton permettra de surélever votre clôture. Il la protégera, et évitera également que des insectes puissent passer à travers. Si votre terrain est en pente, creusez une tranchée pour le mettre à niveau.
Placez la lisse basse — avec la cale de pose — dans le poteau, puis vissez avec votre clé. Ensuite, posez la première lame en aluminium. Faites de même pour les lames suivantes, puis posez la lisse haute. Répétez cette opération à chaque fois. Après cela, réalisez les finitions, notamment en posant les chapeaux sur chacun des poteaux.

Tags : Clôture