filtrer

Comment remplacer une porte intérieure ?

Comment remplacer une porte intérieure ?

13 juin 2021

Vous souhaitez remplacer une porte intérieure dans votre logement ? Deux solutions s’offrent à vous : changer uniquement la porte ou remplacer l’intégralité du bloc-porte. Quelle méthode choisir ? Comment procéder ? Bob le menuisier répond à toutes vos questions et vous dévoile sa technique pour un remplacement de porte réussi.
Pour changer une porte intérieure, on installe une porte de même dimension que la précédente en conservant l’encadrement. On peut aussi remplacer le bloc-porte en démolissant l’ancien et en fixant le nouveau de la même façon.
Niveau de difficulté : 1/5 pour un remplacement de porte, 3/5 pour un changement de bloc-porte
Nombre de personnes nécessaire : 1 à 2
Temps nécessaire : 1 à 2 heures selon la méthode choisie

Comment préparer le remplacement d’une porte intérieure ?

Le remplacement d’une porte intérieure ne s’improvise pas. De la prise des dimensions au choix des outils, Bob le menuisier vous guide pour une préparation réussie.

Pourquoi remplacer une porte intérieure ?

Une porte intérieure peut être remplacée pour de multiples raisons. La principale, la porte est trop endommagée pour être réparée. Autre possibilité, l’envie de changer de style en choisissant par exemple un modèle vitré.
En cas de défaut d’isolation acoustique ou thermique d’une porte, il est également possible de choisir un nouveau modèle spécifiquement conçu pour stopper le bruit ou protéger une pièce des courants d’air.

Que faut-il vérifier avant de remplacer une porte ?

Avant de remplacer votre porte, vérifiez toujours l’état de l’encadrement. Ainsi, si le bâti est dégradé, il vous faudra remplacer l’intégralité du bloc-porte. Cette méthode est plus complexe qu’un simple changement de porte.
Elle reste toutefois accessible aux bricoleurs amateurs possédant les outils et le temps nécessaires à la réalisation de ce travail. Bob le menuisier vous conseille ici de demander l’aide d’un ami pour faciliter l’opération.

Quels sont les outils nécessaires pour changer de porte ?

Pour un remplacement de porte il vous faudra :

  • Un mètre ;
  • Un niveau ;
  • Une scie ;
  • Un rabot ;
  • Une perceuse visseuse ;
  • Des vis.

Pour un changement de bloc-porte :

  • Une scie ;
  • Un niveau à bulle ;
  • Des cales en bois ;
  • Une perceuse visseuse ;
  • Des vis ;
  • De la mousse expansive.

Comment changer une porte intérieure en conservant le bâti ?

Avant d’acheter votre nouvelle porte, notez le sens d’ouverture de la porte ainsi que les dimensions pour un modèle parfaitement ajusté au bâti.
Pour éviter les mauvaises surprises, mesurez ainsi la hauteur, la largeur, l’épaisseur mais aussi la mesure du fond de feuillure.
Dégondez l’ancienne porte. Pour cela, ouvrez simplement la porte pour la dégager de l’encadrement et soulevez-la pour la faire sortir de ses gonds. Si la porte est lourde, faites appel à un ami.
Dévissez les anciennes paumelles. Positionnez la nouvelle porte dans l’encadrement et marquez l’emplacement des nouvelles paumelles. Retirez la porte, percez puis fixez-les en vérifiant à l’aide d’un niveau qu’elles sont parfaitement verticales.
Attention ! Pensez également à vérifier que la serrure et la poignée de la nouvelle porte sont parfaitement alignées avec les trous prévus pour l’ancienne. Dans le cas contraire, repositionnez-les afin de les faire correspondre.
Dernière étape, installez la nouvelle porte sur ses gonds. Si vous constatez que la porte frotte sur le sol, utilisez un rabot à main pour ajuster la porte. Il vous est également possible de redécouper la porte à l’aide d’une scie pour se rapprocher en une seule coupe des dimensions de l’ancienne porte.

Comment changer un bloc-porte ?

Pour changer un bloc-porte, ôtez l’ancienne porte puis cassez le bâti. L’ouverture ainsi réalisée doit être propre, solide, prête à accueillir le nouveau bloc-porte et à en supporter les fixations.
Prenez les dimensions de l’ouverture dans la hauteur, la largeur et l’épaisseur. Reportez les mesures sur le bloc-porte. Si celui-ci est trop haut, recoupez le bas à l’aide d’une scie. Gardez toujours 5 mm d’écart entre le bas de la porte et le bas du bâti.
Placez le bâti sans la porte dans l’ouverture. Posez des cales de 2 mm au sol et des cales de l’épaisseur souhaitée le long des montants pour maintenir le bâti. À ce stade, vérifiez le niveau des montants et de la traverse. Si le niveau n’est pas bon, modifiez l’emplacement ou la taille des cales.
Place à la fixation du bâti. Percez des trous le long des montants et de la traverse puis chevillez si votre cloison n’est pas sur ossature métallique, et vissez le bâti au mur en utilisant des vis suffisamment longues.
Une fois le bâti correctement fixé, retirez les cales puis comblez l’espace entre le mur avec de la mousse expansive.
Installez la nouvelle porte en la posant sur ses gonds, fixez la poignée et vérifiez que l’ouverture et la fermeture se font sans encombre.
Place maintenant aux travaux d’habillage. Collez des baguettes d’encadrement pour masquer la mousse expansive, repeignez votre porte à votre goût, lasurez, vernissez… C’est fait !

Considérez aussi le changement de porte d’entrée de votre maison. Pour un guide concernant les différentes options qui s’offrent à vous, rendez-vous sur notre comparatif des portes d’entrées.

Tags : Porte